ARRETEZ de vous comparer ! Ma petite anecdote entrepreneuriale qui m’a fait cogiter ! 👀
By Développement personnel, Evenement
Sep 20

ARRETEZ de vous comparer ! Ma petite anecdote entrepreneuriale qui m’a fait cogiter ! 👀

Vous êtes magnifique tel(le) qui vous êtes, et vous vous suffisez d'abord à vous-même.

J’ai appris une leçon très importante aujourd’hui.

Qui peut paraître bateau certes : mais revenir aux fondamentaux ne fait jamais de mal, au contraire. 

L’être et le paraître sont deux choses très différentes.
Et l’on est jugée par la beauté de nos actes, que l’on soit grand ou petit.
Arrêtez de vous comparer, Arrêtons et vous allez savoir pourquoi … 

Son entreprise marche tellement bien, qu’elle investit sur la ville de Lisbonne elle-même en achetant un appartement!

Je vais vous raconter une anecdote.

J’ai rencontré une entrepreneure sur Lisbonne, qui m’a beaucoup inspirée.
Elle est exactement le type de personne auquel j’aspire en termes de business sur son cheminement entrepreneurial.

Son entreprise marche tellement bien, qu’elle investit sur la ville de Lisbonne elle-même en achetant un appartement.
Il faut dire que sur Lisbonne, même si la vie est peu coûteuse, du côté de l’immobilier les prix flambent !

Au premier abord, soyons honnête, on ressent de la comparaison, car oui, il y a ce truc indéniable entre entrepreneurs ;

Elle ou il en est où ?
Et moi dans tout ça ?

Je prends le mot “entrepreneurs” mais c’est dans le sens générique, et ça s’applique à tout corps de métier, toutes fonctions, tous domaines etc.
Je n’ai pas ressenti de la jalousie, bien que ce ne soit pas mal, d’en ressentir au premier abord (simplement nous indiquer qu’il y a quelque chose à mettre en lumière à l’intérieur) mais une profonde admiration.

Et je me suis sentie touchée et poussée vers elle pour me rapprocher.

Du coup on a passé la soirée ensemble à rigoler et manger des tapas ! 🤓

…et se partager des anecdotes et on devait manger ensemble la semaine d’après. Et j’étais toute contente par ce nouveau contact, qui… a complètement zappé qu’on devait manger ensemble car trop de rendez-vous client.

Ok ça arrive mais …à ce moment-là plein de question ont trotté dans ma tête…

Ne suis-je pas assez bien ?

Du coup, je lui réponds pas de soucis “Zoé” (le nom a été changé pour conserver l’anonymat) je te laisse revenir vers moi 🙂
Et j’envoie quand même (en meuf sympa faut le dire !) un : j’ai hâte de te revoir sur insta, on me lâche un “vu” et c’est tout, plus de nouvelle. Là, il y a plus de doute, pour elle on ne joue pas dans la même cour. (bonjour la blessure de rejet qui te dit coucou en passant 🤣 );

Allez on rassemble tout ça, et on prend conscience de tout ce qui se passe à l’intérieur.

🙏 Déjà premièrement, tout est ok dans le sens où la personne a le droit de vouloir fermer son cercle, (ou de me zapper !) et je ne maîtrise pas le regard qu’elle porte sur moi.

🐾 On est ok avec tout ça cependant ce qui n’est pas ok c’est de se dénigrer soi-même et de se dire qu’on n’est pas assez “bien”.

C’est ce qui arrive quand deux amitiés ou une relation amoureuse prennent fin,
parfois les choix, les aspirations, les visions ne sont simplement plus similaires, et ne suivent plus la même trajectoire.

Peu importe , quelque ce soit le niveau ou l’échelle de la personne. Que ce soit une personne “plus petite” ou plus “grande”, plus âgée, ou pas cette personne est jugée par ses actes.

J’ai discuté avec une amie ensuite, qui m’a rappelé cette phrase.. : que peu importe , quelque ce soit le niveau ou l’échelle de la personne ;
Que ce soit une personne “plus petite” ou plus “grande”, plus âgée, ou pas cette personne est jugée par ses actes comme je l’ai cité plus haut, c’est ce qui fait la grandeur de la personne et non sa position sociale.

Si cette personne avait été “grande” comme je l’avais perçue elle n’aurait pas zappé tout simplement en balayant de la main, ça arrive d’oublier (et moi la première ! XD)
Mais il y a une manière d’être et son rapport aux autres qui en dit long. 

Il aurait été plus respectable et préférable de dire “que je n’ai pas le temps” ou de prévenir dans ce cas précisément.

 

Mais encore une fois c’est ok. Il faut faire “simplement” attention aux projections et aux histoires que l’on se fait soi-même dans sa tête, même si c’est humain.

Arrêtons avec la comparaison…et MOI la première. Je suis complètement sincère et vulnérable en disant cela, mais il y a véritablement quelque chose à déconstruire ici. Sur mes projections, et sur mes attentes.

Et surtout surtout ce que je veux dire c’est … Lâchez-vous la grappe. Vous faites avec les outils que vous avez, la beauté de votre être, votre histoire, vos expériences, vos combats, vos démons, votre entourage social et contextuel, votre situation, votre mood, votre énergie, votre culture. Etc. etc.

flowers lisbon
mandala de fleur

Être envieux ou être trop admiratif n’est pas bon, il faudrait selon moi, déconstruire le miroir que l’on a de l’autre, en le voyant comme un être humain. (pas facile hein ?)

On a trop tendance à se comparer, je pense que c’est uniquement “bien” quand il s’agit de se booster et c’est ce que j’ai ressenti,
et ce que j’ai pris, mais quand il s’agit de se dénigrer soi-même et de perdre confiance en soi, je dis NON. (c’est arrivé dans mon cas parce que j’avais des attentes)

Vous êtes magnifique tel(le) que vous êtes, et vous vous suffisez d’abord à vous-même.
Et surtout vous n’êtes pas défini par votre productivité, et les exploits que vous avez accomplis. Vous ne devez rien à personne, et n’avez rien à prouver à personne.
Je mets la faute sur la société mais pas que, c’est un conditionnement mental qu’on nous répète depuis tout petit.

C’est important de faire attention à son entourage comme je le répète souvent, il faut bien évidemment faire attention à son temps et son énergie et on a forcément des groupes auxquels on tend plus que d’autres, mais attention aux projections, et à ne pas se fermer des portes soi-même.

“Quelle note, as-tu obtenu à l’école, un A? Excellent.
un D ? oh tu es mauvais, puni, pas de dessert !

Combien d’abonnés tu as ? 300. Ah ok. 12 k ? ooohh. – Vous voyez ce que je veux dire?”
Peut-être que la personne qui à 12 k n’a pas de communauté qualitative, et que vos 300 abonnés vous font vivre un partage extraordinaire et qui fait sens !

Et si on voyait enfin les choses autrement ?

La fleur ne rêve pas de l’abeille, elle fleurit
et l’abeille vient à elle et c’est tout. – Mark Nepo

Oui c’est bien quand on est bon dans un domaine.
Mais si on a obtenu cette mauvaise note, ça ne veut pas dire qu’on est mauvais.
On n’est pas défini par la note, ni nos abonnés et on fera mieux la prochaine fois.
Tout est un terrain fertile pour évoluer et s’améliorer ou pas si l’on ne désire pas et c’est ok ! 🙂

Toutes les personnes, les histoires sont différentes, et vous n’avez pas besoin de lécher les bottes pour réussir ou de courir après.
Cette personne n’a pas le temps . Je sais ce que je vaux, et je lui dis tant pis pour elle.

Réussir est un grand mot, et il est propre dans le langage de chacun.e.

Merci à cette personne pour la leçon qu’elle m’a apprise 🙏 et à mon amie Morgane Comte la fondatrice d’Art Tea Shop de bienveillamment me remettre les pieds sur terre.

Où me trouver sur les réseaux ICI ! 

Me suivre : A.Laurence– Facebook / alizee.laurence – Instagram / Alizée Laurence  Behance/ Alizée Laurence – Malt 

Leave your Comment